Home » Fiche Mεnzɔŋ

Fiche Mεnzɔŋ

 

Images repères

image005  P1000337-2490-615-600-100  IMG_0530  imagesCALY9KYB mbeng bafou  IMG_4446

Vidéos repères

 

 

Habillement / équipement

1- Un petit tissu ŋdɔ̄p ou ŋzhό lekhʉ  cousu avec des bandes qui descendent jusqu’aux genoux porte pardessus un T-shirt  et uniforme pour chaque classe d’age.20160824_121002

 

mezong

2- Parures: Collier de perles , bracelets  en ivoire ou autre

3- Pieds (Tibia):  une bande de castagnettes très bruyantes attachées solidement sur chaque tibia Grelots cousus sur une bande de tissus qui se met au niveau tu tibia

4- Chapeau:

  • Un petit bonnet coutumier  souvent avec des plumes d’oiseau mais uniforme pour chaque groupe d’age

5- Autres équipements:

  • Une arme blanche / Machette de combat avec fourreau
  • Une épée avec fourreau
  • Une lance
  • Un poulet vivant accroché a l’épaule de chaque commandant de troupe (un commandant par classes d’ages présentes)
  • Un sifflet pour le Leader de chant

Instruments de musique et joueurs

L’instrument de base est le tambour ou tam-tam,  tronc d’arbre creusé  recouvert de peau de bœuf à un seul bout.

1- Le Grand Tambour (tam-tam)  appelé miá tɔ̄, debout et stable sur pieds african_art_picture_1157460471cimg1916

2- Le Petit Tambour (Tam Tam) appelé , mō tɔ̄  , généralement incliné et appuyé sur le grand tambour pour la stabilité pendant qu’on joue.

3- 2 bâtons pour donner un rythme spécial en tapant sur le corps des tambour

Il faut un minimum de 3 personnes qui se placent avec leurs instruments au centre de la danse; ces instrumentistes jouent debout et non assis)

 

 

Origine de la danse 

C’est une danse guerrière destinée à la démonstration des forces combattantes qui existent dans le village. À l’origine exécutée par les groupes de classes d’âge de même nom Mεnzɔŋ .

Voir aussi

les informations que nous livre Mr Eric Geraud NOUPOUWO extrait de  son document intitulé “QUARANTAINE DU CERCLE CULTUREL BAFOU DE DOUALA GRANDE JOURNÉE CULTURELLE CE DIMANCHE 23 OCTOBRE 2016 AU FOYER DU CCB“.

 

“Mendzong

Le mendzong est une parade guerrière, une démonstration de la force militaire du groupement Bafou. La danse est organisée en différents clans d’âges existant dans le village. A l’occasion d’une cérémonie publique, c’est le clan le plus âgé qui descend le premier. Tout comme l’adhésion à un clan de medzong, la danse est exclusivement réservée aux hommes.

Une femme qui danse doit avoir une autorisation spéciale du roi des Bafou en personne. En effet, à Bafou la gent féminine n’allait pas au front. Avant le début de la partie, tous les danseurs se rassemblent en plein milieu de la cour autour du roi, chef suprême des armées. Celui-ci mobilise et encourage tous les clans d’âges. C’est l’occasion pour lui de passer des communications importantes concernant l’ensemble des clans d’âge medzong. Le roi s’assied ensuite, question d’apprécier la prestation et laisser réchauffer la scène. Lorsque l’ambiance est au top, il peut alors se lever comme s’il était en guerre, et se dresser à la tête de ses troupes.”

Les danseurs ,  les chants et les danses

En principe c’est une danse d’hommes cependant on voit de plus en plus des femmes intégrer (pour cela il faut une autorisation spéciale du chef du village).

Avant le début de la danse un groupe de 4 a 5 danseurs font une entrée très bruyante pour une démonstration de force et de vigueur en courant dans tous les sens de la cours et se retire comme il est venu

Les  chants sont entonnés par le leader de danse et repris par tous les danseurs avec de messages à véhiculer en  marchant en cercle s mais toujours bien groupes par classe d’age.

Ensuite’  au coup de sifflet, une exécution “endiablée”  des pas de danse rythmée par les instruments dans une ambiance mettant en relief une forte énergie des danseurs amplifiée par les bruits castagnettes aux pieds.

Le leader peut interrompre a tout moment et reprendre le chant.

Remarques:

1- Le commandant de toutes les troupes des guerriers du village étant le chef du village sa présence dans les lieux d’exécution de cette danse amène a organiser la danse autour de lui comme Leader principal.

2- A Bafou’ il existe un très grand animal de guerre sorte d’éléphant (έchíɔ̄ Mεnzɔŋ ) qu’on fait sortir uniquement lors des grandes danses de Mεnzɔŋ a la chefferie ou lors des occasions exceptionnelles en présence du chef de village.

 

.

ā ú Ə ə á à ī ē ō ū ό ὸ ӯ í í ὲ έ ʉ ɔ̄ a t ʉ̄ ɔ̄ k ɔ́ p ӛ  ŋ ’ ɔ ε