Home » Désignation et arrestation du successeur

Désignation et arrestation du successeur

désignation éventuel du successeur (allégeance des autres frères et sœurs)

A la fin des pleurs, tandis que la collation est servie aux autres présents, les membres de familles et amis proches du défunt se retirent pour designer le successeur.

Au cours de cette réunion on prend connaissance du testament du défunt (écrit ou verbal) dont le contenu indique le successeur (et éventuellement ses adjoints) à défaut les membres de la famille s’entendent pour en choisir un ou une d’entre eux. (Noter que de nos jours certains conflits naissent dans les familles de suite de ce type de choix).

  • Habillement du successeur

Une fois choisi, le successeur (et éventuellement ses adjoints) est habillé spécialement avec des habits traditionnels: tissus Ndop, chapeau, collier Ndop, queue de cheval, il en est de même pour ses éventuels adjoints;

IMG_4443Les autres orphelins, non choisis, portent au cou un collier en petite bande de tissu blanc (A tap) et sur la tète une feuille verte de taro; les veuves et apparentées nouent un bout de tissu blanc (reste du linceul)

  • Présentation du successeur/Procession de sortie du successeur

La procession de sortie du successeur peut alors commencer avec en tète un spécialiste homme (en général un ami de défunt) qui rythme le chant de danse des veuves avec des castagnettes, suivi des veuves (par ordre de mariage a commencer par la première) chargées, des instruments de cuisines tels que (calebasses, pots, grandes assiettes, gourdes d’huile etc….), les parents du défunts, orphelins non désignés et enfin les adjoints éventuels du successeur, et enfin le successeur entoure des amis du défunts et des amis de sa classe d’age.

IMG_4439Sous les applaudissement de la foule et souvent des coups de canon, le cortège fait un tour de la cour en dansant

Pour le deuil d’un père de famille avec classe d’age Mezong, les amis de cette association procèdent a d’autres rites comme:  Exécution de la danse de Mezong, coupe le battant (l’écu protecteur) en bambou raphia (Akueng) et plantation du bananier a la cour de deuil.

  • Allégeance des autres frères et sœurs

Apres ces rites le successeur est assis sur son siège au fond de la cour et chacun des enfants vient s’incliner devant lui et le saluer en signe d’allégeance.

 

 

 

Cliquer ici pour accéder aux autres étapes des obsèques Yemba